Président | Alan Katz

Directeur, Manitoba Centre for Health Policy
Professeur, Départements des Sciences de la santé communautaire et de Médecine familiale, Université du Manitoba

Le Dr Alan Katz est directeur du Manitoba Centre for Health Policy et professeur aux départements des Sciences de la santé communautaire et de Médecine familiale de l’Université du Manitoba. Il a reçu sa formation médicale à l’Université de Cape Town, en Afrique du Sud, et fait une maîtrise en sciences de la santé à l’Université du Manitoba. Il a travaillé dans les régions rurales de la Saskatchewan et dans le centre-ville de Winnipeg. Il est l’ancien président du comité d’éthique de la recherche en santé du Max Rady College of Medicine, de la Faculté des sciences de la santé Rady et il est chercheur au Centre manitobain des politiques en matière de santé depuis plus de 14 ans. Ses travaux de recherche portent sur la prestation de soins primaires dans les collectivités des Premières nations, les indicateurs de qualité des soins, l’application des connaissances et la prévention des maladies. Il possède actuellement plus de 4 millions de dollars en subventions de recherche à titre de chercheur principal désigné et il est co-chercheur pour des subventions totalisant plus de 10 millions de dollars.

Président élu | Stirling Bryan, PhD

Conseiller scientifique en chef, Michael Smith Health Research BC
Professeur, École de santé publique et de santé des populations, Université de la Colombie-Britannique
Scientifique principal, Centre d’épidémiologie Clinique et d’évaluation, Vancouver Coastal Health

Économiste de la santé, prof. Stirling Bryan possède une longue expérience de collaboration avec le monde des politiques et des décisions en santé. Il a commencé sa carrière au Royaume-Uni, à la St Thomas’ Hospital Medical School, puis à l’université Brunel, avant de rejoindre l’université de Birmingham en 1997. Ses travaux de recherche révèlent un objectif de longue date : celui d’éclairer les politiques et les pratiques en matière de santé. Son engagement considérable auprès du National Institute for Health & Care Excellence (NICE) en est une preuve éclatante. En 2005, il a obtenu une bourse Harkness du Fonds du Commonwealth et a passé un an à l’Université de Stanford, où il a étudié le processus décisionnel relatif à la couverture des technologies de la santé dans les organismes de soins de santé américains. Prof. Stirling a immigré au Canada en 2008 pour devenir professeur à l’École de santé publique et de santé des populations de UBC et directeur du Centre d’épidémiologie clinique et d’évaluation (C2E2). Il a assuré la direction du C2E2 jusqu’en 2018 et demeure un scientifique principal au Centre, où se trouvent son laboratoire de recherche et son équipe. Au cours des dernières années, il est devenu un fervent défenseur et praticien de la recherche axée sur le patient et s’associe désormais aux patients dans toutes ses activités de recherche. En 2016, il a été nommé directeur scientifique de la BC SUPPORT Unit, une composante du BC’s Academic Health Science Network (BC AHSN) dont les travaux se centrent sur la promotion de la recherche axée sur le patient. En janvier 2020, il a assumé la présidence du BC AHSN, poste qu’il a occupé jusqu’en septembre 2021. Il y a contribué à la consolidation du BC AHSN et de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé. Prof. Stirling est membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et a récemment terminé son mandat à la présidence du conseil consultatif de l’Institut des services et des politiques de la santé des IRSC. Il est actuellement président élu de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé et corédacteur de la revue Health Economics, publiée par Wiley. Prof. Bryan a deux fils et un chien. Leurs week-ends sont généralement consacrés à profiter de la compagnie d’amis et de proches et à découvrir la beauté et les merveilles de la Colombie-Britannique en faisant de la randonnée, de la raquette et du ski.

Roxanne Borges Da Silva

Présidente sortante | Roxane Borges Da Silva

Professeure agrégée, Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’École de santé publique, Université de Montréal

Roxane Borgès Da Silva est professeure agrégée au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Elle est chercheuse à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM) et responsable de l’axe de recherche Système de santé. Elle est également Fellow au Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Elle détient une maitrise en économétrie de l’université Aix-Marseille et un doctorat en santé publique (spécialisation organisation des soins de santé) de l’université de Montréal.

Sa programmation de recherche se situe à la frontière de l‘économie de la santé et de la sociologie des organisations et a pour objet l’amélioration de l’efficience dans le système de soins de santé. Ses projets de recherche financés portent sur l’évaluation des politiques et innovations dans le domaine de la santé et les pratiques des professionnelles.

Maggie Keresteci

Directeur exécutif | Maggie Keresteci

Le cheminement de carrière de Maggie Keresteci s’appuie sur son intime conviction que l’écoute est à la base de l’amélioration des soins de santé et de la vie en général. La curiosité incessante de Mme Keresteci l’a amenée à poursuivre une carrière en recherche clinique en soins intensifs et en oncologie, avant de saisir l’occasion de travailler chez Innovus Research, une entreprise pionnière dans la recherche sur les résultats déclarés par les patients. Mme Keresteci a assumé d’importants rôles de direction à l’Institut canadien d’information sur la santé avant de devenir la première directrice de la qualité du Partenariat canadien contre le cancer. Elle a ensuite assuré la direction de divers programmes du système de santé et d’application des connaissances à l’Ontario Medical Association, où elle était également responsable de mobiliser un groupe hétéroclite de 30 000 médecins. Elle participe activement à de nombreux comités consultatifs provinciaux et pancanadiens où elle prodigue des conseils stratégiques sur la réalisation d’efforts d’intégration dans le système de santé, notamment en insistant sur l’importance du partenariat avec le patient, son proche aidant et sa famille dans la recherche, la co-conception des soins et les interactions cliniques. Tout au long de sa carrière, Mme Keresteci a influencé la prestation de programmes et de modèles de soins. Elle a conçu et mis à l’essai des hypothèses de services de santé qui ont mené à l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes et transformé des innovations en améliorations concrètes des soins de santé. Elle est administratrice bénévole du conseil d’administration d’Emily’s House, le seul hospice pédiatrique de Toronto et elle est membre du groupe principal de l’une des toutes nouvelles Équipes Santé Ontario.

Olivier Drouin

Administrateur | Olivier Drouin

Professeur adjoint de clinique, Département de pédiatrie et au Département de médecine sociale et préventive, Université de Montréal

Le Dr Olivier Drouin est professeur adjoint de clinique au Département de pédiatrie, ainsi qu’au Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal. Après avoir obtenu un diplôme en médecine de l’Université McGill, il a enchaîné avec une résidence en pédiatrie générale à l’Hôpital de Montréal pour enfants et au CHU Sainte-Justine. À cette formation clinique, le Dr Drouin a ajouté une maîtrise en santé publique, profil Clinical Effectiveness, à la Harvard T.H. Chan School of Public Health et une formation en recherche Harvard-wide Pediatric Health Services Research Fellowship qu’il a réalisée simultanément. Il a rejoint le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine en 2017. En 2019, le Fonds de recherche Santé Québec lui a décerné une bourse de formation en recherche post-diplôme professionnel Junior 1. Ses champs d’expertise comprennent la pédiatrie générale, l’observance du traitement médicamenteux, les habitudes de vie (activité physique, temps passé devant l’écran, alimentation), la recherche sur les services de santé, les sciences comportementales et, plus récemment, la COVID-19. Il a également mené des recherches sur les résultats centrés sur le patient et l’économie de la santé.

Administrateur | Frank Gavin

Administrateur, Réseau consultatif de la famille canadienne

Frank Gavin est un parent qui travaille comme bénévole pour faire progresser les soins dispensés aux enfants et aux familles depuis 1995. Il a siégé au Comité consultatif sur la famille de l’hôpital Sick Children, qu’il a aussi présidé. En 2002, il a fondé le Réseau canadien consultatif de la famille, qu’il a préside ou copréside pendant les six premières années et il a siégé à son comité directeur jusqu’en 2018. M. Gavin est directeur de la participation citoyenne pour le réseau CHILD-BRIGHT, dans le cadre de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) des IRSC, depuis 2016 et il est responsable de la mobilisation du public et des patients pour la plateforme de données canadiennes SRAP. Il siège également au conseil d’administration de l’Unité de soutien de la SRAP en Ontario depuis 2014. De 2011 à 2017, M. Gavin était représentant du public au sein du Comité consultatif canadien d’expertise en médicaments de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé.

Frank Gavin a enseigné l’anglais au Collège Centennial de Toronto pendant près de trente ans. En 2002, le Hospital for Sick Children de Toronto lui remettait le tout premier Prix humanitaire à caractère bénévole. En 2008, l’Association canadienne des centres de santé pédiatriques lui décernait le Prix de la contribution à la santé de l’enfant et en 2017, le BMJ lui conférait le titre de meilleur réviseur patient.

Audrey Laporte

Administratrice | Audrey Laporte

Directrice, Institute of Health Policy, Management and Evaluation, Université de Toronto

Audrey Laporte dirige l’IHPME de l’Université de Toronto. Ses recherches portent sur le développement de théories micro-économiques et l’application de méthodes micro-économétriques pour aborder des questions d’intérêt politique en matière de santé et de soins de santé.   Plus précisément, jusqu’à présent, ses travaux se sont concentrés sur un ensemble de thèmes : la modélisation de l’accumulation du capital santé individuel et des comportements toxicomanogènes ; la modélisation des ressources humaines en santé (par exemple, les marchés du travail des soins infirmiers, de la médecine et des services de soutien au bénéficiaire) ; ainsi que la modélisation des effets de changements de politique sur le rendement des organismes de soins de santé (par exemple, les établissements de soins de longue durée et les hôpitaux).  Ses travaux plus récents, réalisés en collaboration avec ses étudiants, portaient sur l’incidence des conditions de santé et des circonstances socio-économiques de la prime enfance sur les résultats plus tard dans la vie.  Prof. Laporte est présidente de l’International Health Economics Association et directrice du Centre canadien en économie de la santé.  Elle est rédactrice en chef adjointe de Health Economics, corédactrice internationale de l’International Journal for Reviews in Empirical Economics et corédactrice de Healthcare Papers.

Adminstrateur | Adrian MacKenzie

Directeur de la recherche, Santé Nouvelle-Écosse

Adrian MacKenzie est directeur de la recherche à Santé Nouvelle-Écosse. Il est professeur auxiliaire au Département de santé communautaire et d’épidémiologie de la Faculté de médecine de l’Université Dalhousie et chercheur affilié à l’Unité de soutien SRAP des Maritimes (USSM). Avant d’obtenir son doctorat en sciences de la santé communautaire à l’Université Memorial de Terre-Neuve, le Dr MacKenzie a étudié à l’Université de Californie, à l’Université Southern Cross en Australie et à l’Université St. Francis Xavier en Nouvelle-Écosse. Outre le milieu universitaire, sa carrière de chercheur, qui s’étend sur une vingtaine d’années, l’a amené à occuper diverses fonctions au sein de gouvernements, d’autorités sanitaires régionales et dans le secteur privé. Dans le contexte plus général de la recherche sur les services et les politiques de santé, ses principaux intérêts de recherche réside dans la planification des effectifs de santé. Il a été membre, parfois même président, de groupes de travail fédéraux, provinciaux et territoriaux à ce sujet et a également été expert-conseil auprès d’autorités sanitaires régionales, de syndicats et d’associations professionnelles, de gouvernements au Canada et à l’étranger, de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est chercheur associé au Centre de collaboration de l’OMS/OPS pour la planification et la recherche sur les effectifs de santé, rédacteur en chef adjoint de la revue Human Resources for Health et membre du Réseau canadien des personnels de santé et du groupe thématique des Ressources humaines en santé de l’ACRSPS. Sa première mission auprès de l’ACRSPS fut en tant qu’étudiant et co-conférencier à la Conférence annuelle de 2011 à Halifax.

Administratrice | Emily Marshall

Professeure agrégée et chercheure affiliée, Département de médecine familiale, Université Dalhousie

Prof. Emily Gard Marshall est professeure agrégée à l’unité de recherche sur les soins primaires du Département de médecine familiale de l’Université Dalhousie. Elle est nommée conjointement au Département de santé communautaire et d’épidémiologie et au Département de psychiatrie, en plus d’être chercheure affiliée à Santé Nouvelle-Écosse. Ses travaux de recherche s’appuient sur des méthodes mixtes et portent sur les soins de santé primaires dans l’optique du patient, du prestataire et du système. À leurs points de vue, elle conjugue l’atteinte du quadruple objectif : la promotion de la santé populationnelle, l’optimisation des coûts, l’amélioration de l’expérience du patient et le bien-être accru des équipes de soins. Elle s’intéresse notamment à l’accès, à la continuité et à l’exhaustivité dans le but d’améliorer l’équité et d’optimiser les résultats tout au long de la vie en s’appuyant sur des données provenant la population et de segments défavorisés de celle-ci. Elle dirige plusieurs études pancanadiennes, dont l’étude PUPPY, financée par les IRSC dans le cadre d’un programme d’intervention rapide pour lutter contre la COVID-19. Les recherches de la Prof. Marshall ont reçu plus de 42 millions de dollars en subventions de bailleurs de fonds comme les trois Conseils, ainsi que des organismes nationaux, provinciaux et universitaires (4,3 millions de dollars en tant que chercheuse principale et 38 millions de dollars en tant que co-chercheuse). Elle a publié plus de 40 articles évalués par un comité de lecture (24 en tant que première auteure ou auteure principale) et a présenté plus de 160 communications à des congrès évalués par des pairs. Prof. Marshall est la lauréate 2020 du prix de chercheur(e) en milieu de carrière décerné par le North American Primary Care Research Group. Elle est membre du conseil d’administration de l’ACRSPS, a été coprésidente scientifique de l’Association pendant trois ans et présidente d’un groupe thématique. Elle est également une artiste passionnée. Pour en savoir davantage, consultez www.emilygardmarshall.ca

Fiona Miller

Administratrice | Fiona Miller

Professeure de politiques de la santé, l’Institute of Health Policy, Management and Evaluation, Dalla Lana School of Public Health, Université de Toronto

Fiona A. Miller est professeure de politiques de la santé à l’Institute of Health Policy, Management and Evaluation de la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto. Elle est titulaire de la Chaire en stratégies de gestion de la santé et d’une bourse de recherche Connaught. Prof. Miller dirige le Centre for Sustainable Health Systems et CASCADES, une initiative pancanadienne de sensibilisation aux effets des changements climatiques en santé financée par Environnement et Changement climatique Canada. Dans le cadre de ses fonctions, elle dirige et soutient des efforts visant à améliorer la durabilité des systèmes de santé par l’intermédiaire de la recherche, de l’éducation, des changements de pratique et de la promotion de politiques avantageuses. En tant que spécialiste des politiques économiques, Prof. Miller jette un éclairage critique sur l’analyse des transitions en matière d’innovation technologique et de durabilité. Ses travaux portent sur l’innovation durable « suscitées par la demande ».

Beverley Pomeroy

Administratrice | Beverley Pomeroy

Patiente partenaire, Éducatrice en soins de santé et spécialiste de la participation du patient, BC SUPPORT Unit Fraser Centre

Patiente partenaire engagée, Beverley Pomeroy est éducatrice en soins de santé et spécialiste de la participation du patient auprès du BC SUPPORT Unit Fraser Centre. Mme Pomeroy est codirectrice et chercheuse principale de plusieurs projets de recherche en partenariat avec des établissements et des organismes comme l’Université de la Colombie-Britannique, le BC Children’s Hospital et le Women’s Health Research Institute. Elle siège également au conseil consultatif et de surveillance du Patient Voices Network du BCPSQC et au comité exécutif de la SPOR Evidence Alliance [Alliance pour des données probantes de la SRAP].  Mme Pomeroy s’intéresse particulièrement à la justice, à l’équité, à la diversité et à l’inclusion (JEDI+). Ainsi, elle a co-créé un programme de pratiques axées sur la résilience et éclairées par les traumatismes pour la recherche et l’évaluation, à savoir une approche fondée sur les forces pour une recherche axée sur le patient. Mme Pomeroy s’intéresse à la recherche axée sur le patient depuis le décès de sa fille Sophia, en 2017, à l’âge de 16 ans, d’une maladie chronique rare et complexe.

Jennifer Zelmer

Administratrice | Jennifer Zelmer

Présidente-directrice générale, Excellence en santé Canada

Jennifer Zelmer est la première présidente-directrice générale d’Excellence en santé Canada, nouvel organisme né en 2020 de la fusion entre la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé et l’Institut canadien pour la sécurité des patients. Prof. Zelmer est membre de l’ACRSPS depuis de nombreuses années. En sa qualité de rédactrice en chef de la revue scientifique Healthcare Policy / Politiques de santé, à une époque, elle a notamment occupé les fonctions d’administratrice d’office à des réunions du conseil de l’ACRSPS. Elle est chercheure universitaire à l’Institut C.D. Howe et professeure auxiliaire à l’Université de Victoria, ainsi que membre de plusieurs comités et conseils consultatifs dans le domaine de la santé. Prof. Zelmer a obtenu un doctorat et une maîtrise en économie de l’Université McMaster, précédés d’un baccalauréat en sciences de l’information sur la santé de l’Université de Victoria.

Marichelle Leclair

Coprésidente du groupe de travail étudiant | Marichelle Leclair

Études doctorales, Université de Montréal

Marichelle est candidate au doctorat en psychologie de l’Université de Montréal et détient une maîtrise en épidémiologie de l’École de santé des populations et de santé mondiale de l’Université McGill. Ses recherches, financées par une bourse Vanier des Instituts de recherche en santé du Canada et menées à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, visent à améliorer l’organisation des soins et services de santé mentale reçus dans la communauté par les personnes situées au confluent d’identités sociales marginalisées, tout particulièrement celles qui ont des démêlés avec la justice pénale. Ses ancrages pluridisciplinaires lui permettent d’adopter des perspectives psychosociales, systémiques et organisationnelles pour aborder la capacité des services de santé à répondre aux besoins complexes de populations hautement fragilisées dans l’optique de réduire les disparités dans l’accès à des services adéquats et basés sur les données probantes.

Diane Finegood

Administratrice d’office (Directrice générale, Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canada) | Diane Finegood

Professeure et chercheuse-boursière, Centre pour le dialogue Morris J. Wosk, Université Simon Fraser
Directrice générale, Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canada

Diane Finegood est professeure et chercheuse-boursière au Centre pour le dialogue Morris J. Wosk de l’Université Simon Fraser où elle enseigne « Semester in Wicked Problems » [semestre de problèmes inextricables] dans le cadre du programme « Semester in Dialogue » [semestre de dialogue]. Au cours de sa carrière, elle a œuvré dans un large éventail de disciplines où elle a occupé de nombreux postes de direction. Elle occupe actuellement le poste de directrice générale de l’Alliance de recherche sur les services et les politiques de santé au Canada (ARSPSC). Elle a été présidente et chef de la direction de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé (2012-2016) et la toute première directrice scientifique de l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des Instituts de recherche en santé du Canada (2000-2008). Mme Finegood est une chercheuse de renommée internationale dont les travaux de recherche portent sur une gamme de disciplines, notamment la science fondamentale du diabète de types 1 et 2, l’application de la modélisation mathématique aux systèmes physiologiques, les nouveaux modèles pour la science de la santé des populations, les partenariats intersectoriels et les systèmes adaptatifs complexes. Au cours de sa carrière, elle a publié plus de 140 articles et chapitres de livres évalués par des pairs, en plus d’obtenir plus de 35 millions de dollars en subventions. Elle s’est également vu décerner de nombreux prix et distinctions pour son excellence scientifique, son leadership et son mentorat.

Rick Glazier

Administrateur d’office (Directeur scientifique, ISPS des IRSC) | Rick Glazier

Directeur scientifique, Institut des services et des politiques de la santé, Instituts de recherche en santé du Canada

Rick Glazier, M.D., M.P.H., est le directeur scientifique de l’Institut des services et des politiques de la santé (ISPS) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), ainsi que scientifique principal à l’ICES (anciennement connu sous le nom l’Institut de recherche en services de santé). Il cumule les fonctions de médecin de famille à l’hôpital St. Michael de Toronto et de chercheur au Centre de solutions en santé urbaine du même centre hospitalier. Il est également professeur au Département de médecine familiale et communautaire et à la Faculté de médecine de l’Université de Toronto, ainsi qu’à l’École de santé publique Dalla Lana. Ses travaux portent notamment sur l’évaluation de la transformation des systèmes de santé, les modèles de prestation de services de santé de première ligne, la santé des populations défavorisées, la prise en charge des maladies chroniques, ainsi que les méthodes populationnelles et géographiques visant à améliorer l’équité en santé.

Dr. Maria Mathews

Administratrice d’office (Présidente, Justice Emmett Hall Memorial Foundation) | Maria Mathews

Professeure, Département de médecine familiale et le Département d’épidémiologie et de biostatistique, École Schulich de médecine et de dentisterie, Université Western Ontario

Maria Mathews est professeure au département de médecine familiale et au département d’épidémiologie et de biostatistique de l’École Schulich de médecine et de dentisterie de l’Université Western. Ses recherches portent sur les effectifs médicaux, les soins de santé primaires, ainsi que les soins dispensés dans les milieux ruraux. Dr Mathews préside la Fondation commémorative du Juge Emmett Hall et siège d’office au conseil d’administration de l’ACRSPS.

Jason Sutherland

Administrateur d’office (Rédacteur en chef, Healthcare Policy Journal, Longwoods) | Jason Sutherland

Professeur, Centre for Health Services and Policy Research, Faculté de médecine, Université de la Colombie-Britannique, École de santé publique et de santé des populations
Chercheur-boursier, Fondation Michael Smith pour la recherche en santé
Chef de programme, Services et résultats en matière de santé, Centre for Health Evaluation & Outcome Sciences
Boursier Harkness, Canada, Pratique clinique et politiques de santé

Le Dr Sutherland est professeur au Centre for Health Services and Policy Research (CHSPR) de la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, École de santé publique et de santé des populations. Il est également chercheur à la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé et chef de programme, Services et résultats en matière de santé, au Centre for Health Evaluation & Outcome Sciences. Il a été boursier Harkness pour le Canada en pratique clinique et politiques de la santé. Le Dr Sutherland étudie les politiques de financement, les méthodes d’amélioration des soins entre continuums et les écarts des systèmes de santé en matière d’efficience, d’efficacité et de qualité des soins. Il dirige des recherches visant à évaluer les politiques de financement des systèmes de santé et les résultats des patients après une intervention chirurgicale et il a conseillé les gouvernements en matière de politiques de financement des soins de santé dans les provinces canadiennes de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec. Le Dr Sutherland est rédacteur en chef de Healthcare Policy et rédacteur associé de Health Policy. Les projets de recherche récents du Dr Sutherland comprennent l’étude des effets d’une modification aux mesures incitatives pour le financement des hôpitaux et l’étude des liens entre les politiques de financement et les résultats de santé déclarés par les patients (PROMS).